Nos événements sont reportés

En ces temps de confinement de la population, nous sommes bien évidemment contraints d’annuler tous nos événements à venir. Cela inclut donc la soirée démo de la Board Game Jam, prévue initialement mardi 24 mars à l’Atenium, et la prochaine Game Jam, #16, prévue le week-end du 16 avril au Tubà.

Nous ferons notre possible, dès le retour à la normale, pour que ces événements aient quand même lieu. Nous avons hâte de vous montrer ce que les jameurs ont réalisé pendant la Board Game Jam !

En attendant, prenez soin de vous, et on se retrouve très bientôt !

3, 2, 1, let’s Jam 16 !

EDIT : Suite à la crise sanitaire que nous traversons tous, la jam est reportée à plus tard, plus d’information bientôt .

Oyez, oyez, ami⋅e⋅s de la Game Dev Party !

Ça y est nous y sommes, elle arrive. La nouvelle jam de la Game dev party aura lieu du 17 au 19 avril 2020. Une jam de 2 jours comme on les aime ! Elle aura lieu encore une fois dans les locaux du Tubà, au 145, cours Lafayette, Lyon 3e.
Réservez bien votre week-end, faites de la place sur vos PC, préparez vos logiciels car les inscriptions au public ouvriront le vendredi 3 avril 2020 et, pour les adhérent⋅e⋅s de l’association, le 27 mars 2020 (dans seulement deux semaines pour les personnes qui nous soutiennent !)

Petite nouveauté pour cette session : cette Jam est soutenue par un studio Lyonnais spécialisé en hypercasual gaming, qui se nomme 8SEC ! Ils seront présents pendant la Jam pour vous parler du studio qu’ils ont créé à la sortie de l’école et de comment ça s’est passé pour eux.

Comme à notre habitude, cette Jam accueillera une cinquantaine de participant⋅e⋅s de tous horizons (graphistes, dev, sound designers, game designers… ) et de tous niveaux. Aucun matériel ne sera fourni, il faudra donc amener le votre. La Jam commencera le vendredi vers 18h, et se terminera le dimanche aux alentours de 19h, avec une présentation des jeux ouverte au public qui commencera à 17h tapante. On a également prévu d’organiser, comme à chaque fois, une soirée démo publique, une dizaine de jours après la Jam. On y reviendra dans un prochain billet…

On se retrouve un peu avant tout de même ! Comme vous le savez, nous testons un nouveau format ce week-end : la Board Game Jam. Comme pour une Jam Classique, une soirée démo sera organisée. Venez voir nos petits jeux et parler de la jam 16 le mardi 24 mars à partir de 19h30 à l’Atenium, un bar à jeu fortement qualitatif si vous ne le connaissez pas encore.

On a hâte de vous retrouver à l’apéro et à cette nouvelle Jam !
Si vous voulez nous soutenir et/ou adhérer à l’association c’est par ici : https://www.helloasso.com/associations/game-dev-party

Soirée Démo de la Board Game Jam & Apéro pré jam 16

Mardi 24 mars 2020 à partir de 19h30
A l’Atenium, 80 rue Montesquieu, 69007 Lyon

Game Jam #16

Du vendredi 17 avril au dimanche 19 avril 2020
Au Tubà, 145 cours Lafayette, Lyon 3
Inscriptions pour les adhérent⋅e⋅s : vendredi 27 mars 2020
Inscriptions pour le public : vendredi 3 avril 2020

Une Jam de Jeux de Plateau

Vous avez bien lu le titre de ce billet ! L’équipe de la Game Dev Party est fière de vous annoncer que nous organisons notre première Board Game Jam, une Jam durant laquelle les participant⋅e⋅s vont créer des jeux de plateau. Celle-ci aura lieu ce week-end, du 13 au 15 mars, dans les locaux de la boutique Trollune. Si vous n’avez pas vu passer l’info avant, c’est parce que, pour cette première, nous avons exceptionnellement fait le choix de l’organiser en comité fermé : seules quelques personnes proches de l’asso ont été invitées, afin que nous n’ayons qu’une petite vingtaine de participant⋅e⋅s.

Il y a une raison toute simple à ce choix : c’est une organisation assez différente d’une Jam classique, et nous avons donc choisi d’être en nombre très restreint pour ce coup d’essai. Si l’essai est transformé, soyez sûr⋅e⋅s que nous en organiserons d’autres !

Qui dit « Jam » dit « soirée démo », et pour cette Jam exceptionnelle, nous avons dégoté un partenariat non moins exceptionnel : le bar à jeu l’Atenium nous accueillera le mardi 24 mars pour une soirée démo des jeux produits pendant la Board Game Jam ! Ce sera l’occasion de venir essayer ces jeux sous une nouvelle forme, dans un lieu convivial, mais également de discuter avec les gens qui auront fait cette première Jam — et de nous exprimer votre frustration de ne pas avoir pu y participer !

Rendez-vous donc à l’Atenium, au 80 rue Montesquieu, 69007 Lyon, le mardi 24 mars à partir de 19h30.

Cette soirée fera également office d’apéro GDP du mois de mars, durant lequel l’équipe sera ravie de vous parler de nos événements à venir… Plus d’info d’ici la fin de la semaine ! 😉

Si ce genre d’événements vous intéresse, que vous voulez être tenu⋅e au courant avant le public de notre travail, ou que vous voulez nous soutenir, n’hésitez pas à adhérer à l’association !

AG 2020 – Un petit bilan

AG 2020 – Un petit bilan

Hey ! Mardi dernier c’était l’Assemblée Générale de notre belle association. Et c’était bien chouette : 12 personnes étaient présentes, on a eu droit à un beau bilan moral et à un bilan financier à l’équilibre.

Un nouveau bureau a été choisi, avec deux nouvelles têtes qui nous ont rejoint pour l’occasion ! Bienvenue donc à Marie et à Fabien.

Et surtout : nous avons annoncé être en phase de test de deux nouveaux formats de Jam ! On vous en dit plus bientôt, en attendant, souhaitez-nous bonne chance.

Voici notre nouveau glorieux bureau :

PrésidentAdrian
Vice-présidentFabien
TrésorierFlorentin
Vice-trésorièreMarie
Secrétaire Manon
Vice-secrétaireRalph

Apéro de la rentrée !

 

Hey les gens !

Bonne année à toutes et à tous ! L’équipe de la Game Dev Party vous souhaite de faire de beaux projets réalisables et sans crunch (oui oui c’est possible) et la santé surtout. 🙂

Ça vous tente un petit apéro ? Histoire d’échanger entre gens passionnés du jeu vidéo. Allez, venez, ça va être sympa… Vous verrez, on est bien bien bien bien bien !

Nous vous donnons rendez-vous le mercredi 22 janvier aux Arpenteurs à partir de 19h, 13 rue Lanterne, 69001 Lyon.

Comme d’habitude, cet événement est ouvert à toutes et tous les passionné.e.s de jeux vidéo, membres ou futurs membres de l’association, sans distinction d’âge ni d’expérience ni encore de milieu professionnel.

 

22 Janvier 2020 dès 19h
Les Arpenteurs
13 rue Lanterne, 69001 Lyon

 

Si vous voulez soutenir l’asso, n’hésitez pas à adhérer pour avoir accès aux inscriptions des prochaines jam une semaine en avance.

 

Soirée Démo à l’AFK – Game Jam #15

Ça y est, notre 15e Game Jam est déjà finie et c’était vraiment exceptionnel : des Jammers de fou, des orga en feu, des démo dignes du dernier Kojima (au moins). C’est maintenant l’heure d’annoncer… la Soirée Démo !

La Game Dev Party vous donne rendez-vous le mercredi 20 novembre à partir de 19h00 au bar l’AFK !

Au menu de cette soirée, bière, amis et bien sûr… les jeux vidéo préparés par les soins de nos vaillants Jammers. Une dizaine de jeux seront présentés par leur créateurs et créatrices. N’hésitez pas à consulter la page itch.io de la Jam 15 pour en avoir un avant goût.

Soirée Démo

L’AFK

à partir de 19h00

 Mercredi 20 novembre

52 rue de l’Université, 69007 Lyon

Soutenir la GDP

Si vous aimez ce qu’on fait : n’hésitez pas à adhérer à l’association ou à faire un don pour nous soutenir ! Cela nous permet d’offrir des petits déjeuner et des apéros digne de ce nom à nos Jammeurs, et de continuer les diverses autres activités de notre association. Vous pouvez également rejoindre notre vibrante équipe d’organisation. Pour cela, faites vous connaître auprès de nous pendant un de nos événements — comme la prochaine soirée démo, par exemple ! 😉

L’interview « Full Garbage Alchemist » — Game Jam #15

Et de dix ! Voici la dernière interview de cette Jam, et c’est Nicolas, de l’équipe Eisenberg, qui s’y colle. Il nous présente leur jeu : « Full Garbage Alchemist ». Bonjour Nicolas !

Les six membres de l'équipe Eisenberg

Quel est le concept de votre jeu ?

Nous travaillons sur un jeu d’énigmes. On joue un alchimiste dont l’objectif est de créer une certaine potion, sans générer de déchet. Pour cela, on dispose d’une table de chimie et de sept potions différentes. Il va falloir les combiner correctement pour arriver à la potion demandée. À la fin de chaque niveau, on gagne des points en fonction du nombre de potions « déchets » qu’il reste sur notre table.

Le joueur dispose de deux tableaux alchimiques : un pour les couleurs et un pour les éléments. Ils permettent d’anticiper les résultats des mélanges. Chaque potion a une couleur et un élément, pour un total de 192 potions différentes possibles !

Quelle est la composition de votre équipe ?

Attention c’est compliqué, y a des prénoms en double… Nicolas G. est notre graphiste. Marie W. et moi (l’autre Nicolas) sommes les game designers. Enfin Marie C., Suzanne et Ulysse sont nos développeuses.

Quels outils utilisez-vous ?

On utilise beaucoup Excel pour le game design (c’est pratique pour faire gérer nos nombreux tableaux). Sinon, Unity pour le jeu, et Photoshop pour les graphismes.

Y a-t-il eu des changements dans votre jeu depuis le pitch ?

Oui, pas mal. À la base, on voulait tout faire avec des dosages, avec une gestion des liquides à base de doses, etc. Ça s’est avéré trop compliqué à gérer pour le joueur, on a donc revu le concept pour une équation plus simple : « 1 potion + 1 potion = 1 potion ». Et rapidement on a changé cette équation pour que certaines combinaisons génèrent en plus un déchet. Donc « 1 potion + 1 potion = 1 potion ou peut-être 2 ».

Avez-vous rencontré des problèmes jusqu’à maintenant, si oui lesquels, et comment vous en êtes-vous sortis ?

On a principalement des problèmes de complexité. C’est difficile de créer des énigmes qui marchent, mais également d’intégrer les nombreuses combinaisons possibles dans le jeu. À chaque problème, on cherche la solution la plus simple, pour ne pas perdre trop de temps. Il y a beaucoup de discussions dans l’équipe, on est rarement d’accord du premier coup, mais on finit toujours par trouver un terrain d’entente, et ce assez rapidement.

Que dirais-tu à quelqu’un qui hésite à venir participer à une Jam ?

Le lieu est cool, le petit déjeuner est bon.

Les six membres de l'équipe Eisenberg font une grimace

L’interview « Garbage Keeper » — Game Jam #15

Nous voici avec Youri, qui a pitché le jeu « Garbage Keeper », et qui travaille dessus depuis vendredi avec l’équipe des Semi-Croustillants. Bonjour Youri !

Les cinq membres de l'équipe des Semi-Croustillants

Quel est le concept de votre jeu ?

C’est un Tower Defense dans lequel il faut repousser des vagues de déchets vivants, grâce à des tourelles qu’on va construire avec ce qu’on trouve dans notre décharge. Parce que oui, on joue un personne qui vit dans une décharge, et qui veut protéger son petit lopin de poubelle !

Le but est de tenir le plus longtemps possible, et d’utiliser des assemblages de poubelles qui tirent des déchets sur des déchets. Petit plus : on peut crafter ses munitions à partir des détritus lâchés par les ennemis.

Quelle est la composition de votre équipe ?

Nous sommes trois développeurs : Florent, Lilian et moi-même. Avec nous, il y a Grégory qui est graphiste 3D, et Manda qui s’occupe du sound design.

Quels outils utilisez-vous ?

On utilise Unity comme moteur de jeu, mais Visual Studio pour écrire notre code. Notre graphiste utilise Maya, et je ne sais pas avec quels outils notre sound designer travaille !

Y a-t-il eu des changements dans votre jeu depuis le pitch ?

Oui, tout à fait ! À la base on avait un personnage qui défendait sa décharge contre une méga-corporation. On a changé ça pour un personnage qui défend son lopin dans une décharge contre des déchets qui viennent l’envahir.

Avez-vous rencontré des problèmes jusqu’à maintenant, si oui lesquels, et comment vous en êtes-vous sortis ?

Ça s’est plutôt bien passé pour nous ! Le fait de prendre une idée simple dès le départ a bien fonctionné.

Que dirais-tu à quelqu’un qui hésite à venir participer à une Jam ?

Une jam, c’est très sympa ! Il y a toujours une bonne ambiance, et c’est un bon exercice pour se remettre à niveau (en tout cas pour un développeur), pour retoucher à du code hors du contexte d’une entreprise. Dans l’ensemble, c’est toujours intéressant de se frotter à des équipes pluridisciplinaires.

Les cinq membres de l'équipe des Semi-Croustillants font une grimace

L’interview « Dumpster Against The Machine » — Game Jam #15

S’il y a quelque chose d’étrange dans ton voisinage, qui vas-tu appeler ? La Ghosteam ! Et c’est Théo V qui vient nous parler du jeu qu’il a présenté vendredi  : « Dumpster Against The Machine ». Bonjour Théo !

Les trois membres de l'équipe Ghosteam

Quel est le concept de votre jeu ?

Dans notre jeu, on joue un groupe de jeunes qui récupèrent de la nourriture dans les poubelles de restaurants des quartiers chics. Mais la police, mécontente de ces agissements (Ndr : sûrement pour des raisons politiques… ), veut vous empêcher d’agir !

Dumpster Against The Machine est un jeu arcade, au gameplay rapide et au style cartoon. Depuis une vue de dessus, on va fouiller les poubelles pour récupérer de la nourriture, et ramener cette bouffe à notre camion. Mais on peut également la jeter sur les flics, pour les neutraliser ! Le jeu est découpé en niveau, et terminer un niveau demande de récupérer une certaine quantité de nourriture sans se faire attraper.

Quelle est la composition de votre équipe ?

J’assume les rôles de chef de projet, game designer et développeur. Je suis accompagné de Alexandre B., développeur, de Alexandre L., sound designer, de Manon, graphiste et de Théo B., level designer.

Quels outils utilisez-vous ?

Pour la programmation, on utilise le classique Unity. Notre graphiste travaille avec ZBrush, Substance Painter et Blender. Et pour le son, on utilise FL Studio !

Y a-t-il eu des changements dans votre jeu depuis le pitch ?

Oui ! À l’origine, le jeu devait se dérouler dans les poubelles d’un hypermarché, mais cela posait des contraintes de level design (un hypermarché c’est trop restreint pour créer des niveaux variés) et n’allait pas avec la direction artistique cartoon du jeu. C’est pourquoi on a déplacé le jeu vers les rues derrière des boutiques.

On a aussi décidé d’ajouter plein de petites fonctionnalités pour assumer plus pleinement le côté arcade du jeu : une suite de niveaux, un système d’étoiles à la fin des niveaux, etc.

Avez-vous rencontré des problèmes jusqu’à maintenant, si oui lesquels, et comment vous en êtes-vous sortis ?

Nous n’avons pas eu de problème technique ! On est d’ailleurs plutôt fiers de voir que bosser dans le milieu, ça aide !

En revanche, nos problèmes sont du côté humain : pour des raisons personnelles, certains de nos membres ont dû quitter la jam, ce qui fait que notre équipe se trouve réduite de cinq à trois personnes. Mais on s’adapte et le jeu avance !

Que dirais-tu à quelqu’un qui hésite à venir participer à une Jam ?

Je dirais que si tu veux progresser, apprendre, c’est vraiment l’endroit où il faut aller. En 48h, tu prends bien l’équivalent d’un mois de cours formels. Il ne faut pas avoir peur, oser venir. C’est détendu (surtout avec la Game Dev Party), il n’y a pas de récompense ni de compétition, c’est avant tout un plaisir, bien avant d’être du travail.

Les trois membres de l'équipe Ghosteam font une grimace

L’interview « Definitely Not Luigi’s Mansion 2 » — Game Jam #15

Mais qui voilà ? Mais c’est Alexis, de retour du côté des participants cette fois-ci. Pour son équipe, Mintendo, il nous présente le jeu « Definitely Not Luigi’s Mansion 2 », qu’il a pitché vendredi.

Les cinq membres de l'équipe Mintendo

Quel est le concept de votre jeu ?

Le plus simple pour expliquer notre jeu, c’est peut-être de dire que c’est un clone de Luigi’s Mansion (mais ce n’est définitivement pas Luigi’s Mansion 😉 ). On y dirige un avatar qui possède un aspirateur, et dont l’objectif est de nettoyer entièrement la salle dans laquelle il se trouve.

Mais attention : au début du jeu, on ne peut aspirer que de petits objets. C’est en aspirant que notre aspirateur va devenir plus puissant, permettant d’aspirer de plus gros objets, et ainsi de suite jusqu’à pouvoir engloutir le mobilier de la pièce ! Il ne doit rien rester !

Quelle est la composition de votre équipe ?

J’endosse le rôle de graphiste, Benjamin s’occupe de la partie sound design, tandis qu’Aloïs, Julien et Yannig sont nos trois développeurs. Une équipe bien équilibrée !

Quels outils utilisez-vous ?

Comme beaucoup j’imagine, on utilise Unity pour le code. On créé nos ressources graphiques dans Blender, et tout ce qui est sonore est produit avec FL Studio.

Y a-t-il eu des changements dans votre jeu depuis le pitch ?

Non. (Ndr : on peut dire que c’était un « pitch perfect » ! )

Avez-vous rencontré des problèmes jusqu’à maintenant, si oui lesquels, et comment vous en êtes-vous sortis ?

Pas spécialement, pour le moment tout va bien. Demain on se plaindra peut-être du manque de temps !

Que dirais-tu à quelqu’un qui hésite à venir participer à une Jam ?

Il ne faut pas hésiter, il faut venir ! Les Jams c’est formateur, ça permet de rencontrer des gens sympas, et c’est organisé par des gens sympa. On y acquiert beaucoup d’expérience ! Si tu es passionné, il faut venir. Clairement c’est fatiguant, mais on en repart content, rempli d’une autre énergie que celle qu’on vient de dépenser.

Les cinq membres de l'équipe Mintendo font une grimace

Restez informés